En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Patrimoine

Tous les articles (1)
  • 32 élèves de seconde en classe patrimoine

    Par CATHERINE DELESALLE, publié le vendredi 9 mars 2012 16:46 - Mis à jour le lundi 13 mai 2013 16:05

     

    Classe patrimoine pour l’année scolaire 2012-2013

    Lycée Chevrollier, classe de seconde.

     

    La candidature du lycée Chevrollier pour une classe patrimoine a été motivée par le désir de mettre en lien l’école et la réalité qui entoure les élèves : un cadre concret pour mieux accéder à l’abstrait et à la culture. Les professeurs de français et d’histoire de la classe concernée ont travaillé conjointement à ce projet.
    D’autre part, les nouveaux programmes de la classe de seconde insistent sur la nécessité de relier le programme de français et de littérature à l’histoire de l’art. Quoi de mieux qu’une classe patrimoine pour entrer dans le cadre prescrit ? Ce que propose la Ville d’Angers en matière de visites et d’activités est tout à fait exploitable au cours de l’année scolaire. La période retenue a été« Angers médiéval et Renaissance », pour plusieurs raisons :

    • elle permet d’aborder la culture humaniste nécessaire à la formation des élèves et recommandée par les programmes officiels.

    • l’étude du français en classe de seconde est à mettre en relation avec les œuvres qui nous viennent de l’Antiquité et du Moyen Age.

    • les champs anthropologique, historique et social, et esthétique du programme de français trouvent dans cette classe patrimoine les supports nécessaires afin d’être assimilés au mieux par les élèves.

    • l’étude de l’image, au programme des classes de seconde, et plus particulièrement de l’art pictural, voient dans ce que propose la ville d’Angers un point d’appui fort riche pour poursuivre ces études dans le cadre de l’enseignement du français au lycée.

     

    Enfin, le programme d’histoire de la classe de seconde entre en résonance avec ce que propose la classe patrimoine :

    • Ce projet s'inscrit parfaitement dans le cadre du programme d'histoire récemment refondu des classes de seconde qui prévoit de consacrer de 8 à 10 heures à l'étude des sociétés et cultures de l'Europe médiévale.

    • L'une des questions que l'on demande d'étudier sous la forme d'une étude de cas approfondie concerne "les sociétés et cultures urbaines " dans l'occident médiéval.

    • la richesse du patrimoine tant architectural qu'urbanistique de la ville d'Angers, de même que les activités proposées dans le cadre de cette classe patrimoine, nous constituent un excellent support pour aborder avec nos élèves de seconde cette question du programme sous une forme moins statique que celle du cours fait en salle.

    Le service culturel de la ville d'Angers nous a accueillis du 19 au 23 novembre inclus. La compétence et la gentillesse des guides conférenciers, des professionnels encadrant les activités, du personnel du service ont su rendre cette semaine aussi agréable qu'enrichissante.

    L'alternance entre des visites le matin et des ateliers l'après-midi a particulièrement plu aux élèves et aux professeurs accompagnateurs. Les visites ont concerné le château, les maquettes et la tenture de l'Apocalypse, la Maison d'Adam, le Logis Barrault, le quartier de la Doutre et l'abbaye du Ronceray, l'Hôpital Saint-Jean et Le Chant du monde de Jean Lurçat, la cathédrale et son trésor et la collégiale Saint-Martin. Les ateliers ont permis aux élèves de se rendre aux archives, de s'essayer à la calligraphie et à la fabrication d'un sceau. Une initiation à la tapisserie s'est effectuée sur d'immenses métiers provenant des ateliers des Tapisseries des Gobelins et sur lesquels les élèves pouvaient admirer immédiatement le résultat de leur travail. Il leur a été également proposé d'aborder plus concrètement l'architecture en construisant à l'aide de maquettes une maison à pan de bois et une voûte gothique angevine. Le mercredi après-midi a été consacré au travail de la voix, moment fort apprécié des 32 jeunes gens.

    Cette classe patrimoine a réellement été un moment d'enrichissement culturel et de découverte de la ville d'Angers en tant que ville d'Art, la majorité des élèves de cette classe n'habitant pas à Angers même, la plupart n'avaient pas eu l'occasion de visiter la ville sous cette angle.

     

    Expérience à renouveler.

     

    Catherine Delesalle

     

     

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs